Expérience Tantrique de l’Ouroboros

Ce qui suit est un exercice d’alchimie s’appuyant sur le mélange des énergies sexuelles et éthériques et qui peut être accompli, je pense, plus efficacement, lorsqu’on l’expérimente avec un ou deux partenaires reconnus et dragués lors d’activités sociales, hors de la Chambre Rituelle.

Lors de la réalisation d’œuvres éthériques dans lesquelles j’utilise des énergies créées par mon corps afin d’obtenir l’accomplissement d’un vœu magique, j’ai découvert que la source de cette puissance provenait de la base de l’épine dorsale, qui est le point focal de l’énergie de la Kundalini tantrique et que l’on pourrait décrire comme une boule de feu ou comme l’œil d’un ouragan.

Les pratiquants tantriques sérieux s’exercent des années à entrer en contact et à maîtriser cette énergie de la Kundalini qui est la source de la revitalisation, de l’extase, de l’harmonie universelle et de la synergie primordiale. Lors de rapports sexuels « normaux », au moment de l’orgasme, on effleure très brièvement cette puissance, mais sans en appréhender la force exploitable, car elle ne fait alors que traverser les partenaires.

J’ai œuvré, en obtenant d’assez bons résultats, à me programmer moi-même afin d’accomplir cet état chaque fois que je désire travailler sur l’éther dans divers buts, comme de projeter une pensée dans l’esprit d’une autre personne ou faire bouger des objets par la télékinésie.

L’Ouroboros est un symbole de l’énergie cyclique. Le serpent se mord la queue afin de révéler que le temps et l’énergie sont infinis, et qu’ils font partie d’un cycle éternel. Toute mort inaugure un nouveau commencement. Tout comme chaque nouveau commencement est le signe que quelque chose a trouvé sa mort. D’autres exemples peuvent illustrer cette loi, comme les cycles de la lune, ceux des saisons, ou la nuit donnant naissance au jour. Je pourrais continuer ainsi jusqu’à la fin des temps, mais je suis persuadé que vous comprenez de quoi je parle.

Pour effectuer l’exercice de base, les membres du groupe s’assoient en cercle et se tiennent par la main. Ils visualisent les énergies éthériques en mouvement, augmentant en puissance tandis qu’ils ressentent le feu brûlant à la base de leur épine dorsale. Le groupe imagine ensuite ressentir ces énergies s’écoulant autour du cercle, devenant de plus en plus fortes, créant une sensation de picotements dans les mains et les bras, puis dans tout le corps, agissant comme un circuit électrique.

Les participants doivent ensuite visualiser l’Ouroboros et s’imaginer exister au point de rencontre de la bouche et de la queue. Chacun devient alors le mécanisme qui meut l’énergie d’une personne à l’autre. Chaque participant doit se concentrer sur le même objet et doit permettre à la puissance de pulser et grandir encore. L’énergie s’écoule autour du cercle, tel un rayon de lumière violet, trouvant son chemin vers sa source, se mouvant de plus en plus rapidement jusqu’à ce qu’un cercle lumineux apparaisse distinctement autour du groupe.

Les participants doivent laisser exploser leurs orgasmes, cependant le but est d’accumuler auparavant un maximum d’énergie. Des décharges simultanées peuvent provoquer un tremblement du corps du à la décharge d’énergie. Mais dès que ce point est atteint, le participant doit se concentrer sur cette explosion d’énergie retournant entropiquement vers sa source, l’épine dorsale, afin de la charger. Cela permettra de stocker cette force pour de futures œuvres éthériques.

Le souvenir des sensations ressenties durant cet exercice permettra de rendre disponible la puissance ainsi emmagasinée pour des situations de la vie quotidienne, lorsque vous ne pratiquez aucune union sexuelle.

Cet exercice cependant ne fait qu’effleurer la surface de ce qui peut être accompli en utilisant la visualisation et l’échange physique d’énergie afin de charger des sceaux dans le cadre d’un groupe.

J’espère ce court article fera office pour vous de recette pratique afin de charger votre puissance éthérique, que j’ai découverte moi-même en pratiquant le tantrisme avec ma partenaire.

Si vous ne pouvez expérimenter cet exercice en groupe, je vous encourage de le faire avec votre ou vos partenaires. Cela demande beaucoup de pratique, mais je n’ai encore jamais croisé d’étudiant qui s’en plaigne…

IO Pan !

L’Ordre issu du Chaos !

Expérience Tantrique de l’Ouroboros. Par Frater Nicht – traduction & adaptation française par Spartakus FreeMann, mai 2005 e.v. – révision par Melmothia, août 2009 e.v.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *