Demain, j’enlève le bras

Né sous la plume d’un producteur qui qualifia le film Blood feast de « blood and gore », ce sous-genre de l’horreur se caractérise par une débauche d’effets sanglants. Le père du genre est un réalisateur du nom d’Herschell Gordon Lewis qui, après s’être consacré à la mise en scène d’œuvres érotiques que l’histoire ne retiendra pas, créa l’événement en 1963 avec un film fauché et commercial du nom de Blood Feast. Le scénario en est fort simple : un adorateur de la […]

La maison la plus hantée d’Amérique

Nous sommes le 14 novembre 1974 dans la petite ville d’Amityville aux États-Unis. Il est près de 19h lorsqu’un certain Joey Yeswit avertit la police qu’il vient de trouver six cadavres dans la maison voisine : “Venez vite, dans la maison d’à côté, ils sont tous morts !” Arrivées sur place, les forces de l’ordre découvrent les corps de la famille DeFeo assassinée par balles. Après une brève enquête, les soupçons se tournent vers le seul survivant du massacre, le […]

Egout et des Couleurs


Les quatre courts-métrages qui composent la série des Guinea Pigs du japonais Hideshi Hino sont homogènes en thématique, à défaut de l’être en qualité. 

Tous ont en commun de faire sploash-beuark dans votre estomac. Sortis à la fin des années 90, à l’instar des mangas de ce dessinateur, on y savoure sévices, mises à mort et putréfaction. Des scénarios qui tiennent en une ligne donc. Une anecdote, ou plus probablement une légende urbaine, voudrait que Charlie Sheen, visionnant « Flowers of flesh […]