Magick et politique | Rat Holes

Les Tribus Sénestres et la Tyrannie de l’État – Une Brève Diatribe

Notre Wyrd, c’est-à-dire notre nature véritable en tant qu’êtres humains capables de participer consciemment à notre propre évolution et à celle du cosmos, est principalement manifestée, de manière concrète, par nos tribus guerrières sénestres et notre Loi du Numen-Sénestre. Si nous connaissons et développons notre Wyrd, nous devenons – nous sommes – un nouveau type particulier d’être humain, nettement distinct des hommes ordinaires. Par essence, nous devenons des Guerriers Sombres vivant et, si nécessaire, mourant par la loi du Numen-Sénestre.

Nos tribus sénestres correspondent à l’évolution positive, sombrement numineuse, de l’instinct naturel tribal qui nous habite et a permis (jusqu’à présent inconsciemment) l’évolution des êtres humains. Ainsi, les tribus sénestres de l’ONA sont des moyens par lesquels nous pouvons accéder à notre propre énergie a-causale et l’accroître, afin de participer, en tant qu’individu, à notre propre évolution et à celle du cosmos. Pour accomplir cela – le connaître et vivre selon notre Wyrd -, il est nécessaire de vivre une relation symbiotique avec les autres membres de notre espèce, de créer un équilibre entre notre individualité unique et l’indispensable coopération, naturelle et numineuse (honorable) avec les autres, dans le cadre de notre propre famille tribale, en permettant à chaque Wyrd individuel de se concrétiser et de progresser.

En contradiction directe avec notre Wyrd se trouve la tyrannie moderne de l’État qui est non numineux et contre l’évolution par nature, but et intention. Car l’État nous retire notre droit naturel de vivre selon l’honneur individuel et notre mode de vie progressiste et naturel est ainsi remplacé par un système impersonnel, dénué de vitalité, fait de lois abstraites, substituant aux tribus l’État et la nation impersonnelle – État qui est, malgré l’illusion de démocratie de certains gouvernements, une oligarchie tournée vers son propre bénéfice.

À la place de la connaissance naturelle et personnelle – la connaissance a-causale – de nos tribus et familles, est imposée une soi-disant « connaissance », impersonnelle et dénuée de vie, faisant des individus des « citoyens » de l’État ou de la nation. À la place de la loyauté naturelle envers notre famille tribale est imposée une division des individus seulement rassemblés en petits groupes isolés, non numineux et contraires à toute évolution, dépendants de relations d’intérêt. Dans cette dynamique, le but personnel est le travail pour l’État, car, en tant que petits groupes isolés, nous devons payer pour l’État qui emplit nos existences de travail et de taxes obligatoires, nous transformant en esclaves de nos salaires, presque toujours enfermés dans des dettes.

À la place de notre mode de vie, sain, naturel et tourné vers l’évolution, basé sur une existence tribale et sur la loi de l’honneur personnel, l’État nous dépouille de tout sens du numineux, de notre Wyrd, et nous propose uniquement des buts qui vont à l’encontre de notre devenir. Au lieu d’un Imperium galactique glorieux et de la perspective d’une existence a-causale de guerriers accomplis, la tyrannie de l’État nous offre uniquement des illusions causales et des « récompenses » abstraites dénuées de sens, afin que nous restions des animaux apprivoisés, domestiqués, payant nos taxes et soumis à leurs déshonorants exécuteurs, ces forces tyranniques qu’ils appellent « la loi et l’ordre ».

Par conséquent, nous, par notre nature, par notre Wyrd, sommes violemment, implacablement et de toutes les façons possibles, opposés à l’État et à sa tyrannie égoïste et stagnante.

Sinister Tribes and The Tyranny of The State. A Brief Diatribe, 121yf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.