Internal Fire

 

Internal Fire est une chanson du groupe Dissection, se trouvant dans l’album Reinkaos, dernier album studio du groupe, sorti le 30 avril 2006 sous le label Black Horizon Music.

La formule « Tanin’iver Liftoach Nia ! » pourrait se traduire par « Tanin’iver ouvre les yeux », mais elle souffre d’une erreur. Le terme « nia » n’existe pas en hébreu. Il semble que l’auteur de la formule ait lu le mot ayin, « œil », à l’envers.

Selon le Liber Azerate : « La formule Tanin’iver est destinée à réveiller le Dragon Aveugle qui sommeille dans l’obscurité de la Flamme Noire et rouvrir l’œil permettant la réabsorption et la dissolution dans le Chaos. Cette formule est également utilisée pour contrôler la puissance ténébreuse capable de dissiper la lumière illusoire du Démiurge et obtenir la gnose en ouvrant les yeux du dragon » [1].

Dans la mythologie juive, Tanin’iver est un monstre assimilé à Leviathan. D’après un traité kabbalistique du 13e siècle, Tanin’iver permettrait l’union de Satan/Samael et Lilith. Ce mythe se retrouve chez Moïse Cordovero : « Le Crocodile d’en Haut c’est le Prince de la cécité, car il est semblable au témoin qui se trouve entre Samma’el et Lilith, et son nom est Tanniniôr (Tannin Iwwer) […]. Et c’est lui qui cause l’accompagnement et l’accouplement de Samma’el et Lilith. » (Pardes Rimonim, 1548)

De nouveau dans le Liber Azerate, on peut lire : « Nous trouvons encore un autre aspect de la Bête Enchaînée, dans la kabbale qliphotique, appelée Tanin’iver. Ce dieu sombre, dont le nom signifie « dragon aveugle », peut être décrit comme la kundalini noire et la force démoniaque qui vise à réconcilier les contraires, transcender la dualité et ainsi établir un chaos paradoxal capable de détruire l’ordre. Tanin’iver, que l’on dit, dans la tradition senestre, avoir été aveuglé par la lumière de l’indigne Démiurge et plongé dans un sommeil artificiel, peut être comparé à la Flamme Noire dans sa forme passive. Ce n’est qu’en dirigeant le flux anti-cosmique dans l’âme et en agissant comme un portail du plan qliphotique que nous pouvons obtenir la gnose du chaos et saisir notre véritable origine. Nous ouvrons alors les yeux de Tanin’iver et activons en nous le Feu intérieur et extérieur du Chaos. Quand les yeux de Tanin’iver seront ouverts et lorsque Satan sera uni à Lilith Taninsam, les onze angles seront alors réunis et le nom d’Azerate ouvrira le portail macrocosmique au plan Chaotique. Il sera alors temps de déclencher l’invasion anti-cosmique ».

*

12963796_10153929318365861_9156831780796693132_n

*

Tanin’iver Liftoach Nia !

Tanin’iver ouvre les yeux !

Entends les appels des éons qui se dressent

Pour lacérer les mensonges aveuglants du tyran

Détruis les barrières, perce ta coquille

Tourne les clés internes condamnées

Une surcharge servant la colère

De ma libération sans pitié

Empli de fureur — jaillissant — énergie acausale

Microchaos — fortifié dans un purgatoire secret

Noire — La flamme que je porte en moi !

Noire — La flamme qui n’est jamais morte !

Éveillé par ma volonté de puissance

Éveille-moi afin que je chevauche le feu intérieur,

Je suis le seul à pouvoir libérer mon esprit

666

La bête devra briser ses chaînes de tyrannie cosmique

Combustion interne — vision électrique

Atazoth !

Flammes ascendantes de l’alchimie

Le plus noir des éclairs — lumière infernale

Embrase mon âme avec le feu de l’extase

Élève-toi, avec tes flammes sans forme

Par les sept portes

Reconquiers ta vue

Cet œil brillant

Qui libère par sa rage

Noire — La flamme qui brûle en moi !

Noire — La flamme qui ne mourra jamais !

Éveillé par ma volonté de puissance

Élève-moi afin que je chevauche ma flamme intérieure

Un sang incandescent brûle dans mes veines

L’euphorie déchirante de mille douleurs

Purifie-moi du brouillard des illusions

Dans les brillants abîmes de la dissolution

Tanin’iver Liftoach Nia !

Noire — La flamme qui brûle en moi !

Noire — La flamme qui jamais n’est morte !

Tanin’iver, la puissance du Serpent, s’élève dans ma colonne vertébrale

Noire — La flamme que je porte en moi !

Noire — La flamme qui ne doit jamais mourir !

Elle réduira en cendre le mensonge cosmique

Éveille-moi que je chevauche mes flammes intérieures !

*

[1] Liber Azerate : Det Vredgade Kaosets Bok, Frater Nemidial, MLO Anti-Cosmic Productions, 2002.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.